Video

MAŘATKA Kryštof

Le compositeur tchèque Kryštof Mařatka vit et travaille à Prague et à Paris.La polyvalence qui marque ses activités artistiques menées entre plusieurs pays, est souvent considéré comme un lien fort qu’il crée entre univers culturels variés dont il s’inspire ou qu’il interroge, tout en découvrant des voies nouvelles de l’expression musicale.

Compositions

Biographie

Le compositeur tchèque Kryštof Mařatka vit et travaille à Prague et à Paris. La polyvalence qui marque ses activités artistiques menées entre plusieurs pays, est souvent considéré comme un lien fort qu’il crée entre univers culturels variés dont il s’inspire ou qu’il interroge, tout en découvrant des voies nouvelles de l’expression musicale. Ses œuvres se nourrissent de sources variées provenant soit d’univers précis et élaborés – les musiques traditionnelles du monde, la naissance du langage chez l’Homme, la musique et l’art du Paléolithique – soit d’univers plus larges – littéraires (mélodrames), instrumentaux ou pédagogiques (Philharmonie de Paris DEMOS, CNSM de Paris, Conservatoires de musique). Divers arrangements et transcriptions complètent le catalogue de ses œuvres.

En tant que chef d’orchestre Kryštof Mařatka s’est produit avec le Toronto Symphony Orchestra, le Nederlands Kamerorkest au Concertgebouw d’Amsterdam, le Prague Philharmonia Orchestra, le Sinfonia Varsovia Orchestra, le Polish National Radio Orchestra, l’Orchestre National de Lille, le Prague National Opera Orchestra et bien d’autres.

Comme pianiste, en parallèle de ses propres oeuvres, il met souvent en avant sa passion pour la musique de Leoš Janáček mais aussi pour l’improvisation. Il tente ainsi de sensibiliser le public aux attraits de la création musicale grâce à l’expérience de la naissance d’une œuvre vécue par le public en temps réel.

Il a reçu le Prix Pierre Cardin de l’Académie des Beaux-Arts en composition musicale et un film documentaire a été réalisé et produit en 2007 : Naissance d’un imaginaire (26 min, Karl More Productions) diffusé sur la chaîne de télévision européenne Mezzo

Actualités

Reprise – La Forêt Invisible – Kryštof Mařatka – 13 avril 2019

samedi 13 avril à 20:30 au Manège Royal Place Royale 78100 Saint-Germain-en-Laye La Forêt invisible fable mélodramatique pour comédien (ou comédienne), joueur de koncovka (instrument populaire tchèque) ou flûte traversière & orchestre (composé […]

Kryštof Mařatka – Prix des Victoires de la musique en Tchèquie: Classic Praha Awards pour Bachorky

Les Éditions Musicales Artchipel ont le plaisir de vous annoncer que Kryštof Mařatka est lauréat du Prix des Victoires de la musique en Tchèquie: Classic Praha Awards pour Bachorky.

A L’OCCASION DE LA SORTIE DU DISQUE DE KRYSTOF MARATKA – origINnovation – CONCERT LE 16 AVRIL 2018

Lundi 16 avril à 20h00 – Salle Cortot 78 rue Cardinet, 75017 Paris Métro : ligne 3, station Malesherbes | ligne 2, station Monceau Bus : lignes 31 (Jouffroy d’Abbans – Tocqueville), 94 […]

CRÉATION MONDIALE DE ARBORETUM DU TEMPS – KRYSTOF MARATKA

Mardi 28 novembre 2017 à 19h au Centre tchèque de Paris – Salle Janáček 18 rue Bonaparte, 75006 Paris. Métro Saint Germain-des-Prés (l. 4) et Mabillon (l. 10) Bus n° 95 ou 39, […]

Événements

Mařatka Kryštof

Reprise de Bachorky (pour clarinette, alto, piano & ensemble d’instruments populaires tchèques) le mardi 30 juin à 20h30  l’Église Saint Aurélie 67000 Strasbourg dans le cadre des 20° Rencontres d’Été de Musique de […]

a contrario #11

Krystof Maratka & Benjamin Garzia à 18h sur Artchipel TV. Un rendez-vous de musique contemporaine ouvert, décontracté, sans superlatif, sans esprit de sérieux et avec la terrible envie de la […]

Kryštof Mařatka

Reprise de Bachorky (pour clarinette, alto, piano & ensemble d’instruments populaires tchèques) le 04 février 2020 à 20h au Centre Tchèque à Paris dans le cadre du Cycle origINnovation: Pierres, os, nature. […]

Kryštof Mařatka

Reprise de Báchorky (Fables pastorales pour clarinette, alto, piano & ensemble d’instruments populaires tchèques) le 15 juillet 2019 à 20h30 à la Citadelle Vauban au Palais dans le cadre du Festival […]