covatti

COVATTI-DUSSAUT Hélène

(1910-2005)

Catalogue Covatti-Dussaut 2016

Née à Athènes d’une mère artiste peintre et d’un père en poste à l’ambassade de Roumanie en Grèce, Hélène Covatti vient à quinze ans poursuivre ses études musicales en France et entre au Conservatoire National Supérieur de Paris en classes d’Harmonie (Paul Fauchet),  de Contrepoint et Fugue (Noël Gallon), de Composition  (Jean Roger-Ducasse). Premiers Prix d’Harmonie (1934),   de Contrepoint et de Fugue (1937), Prix Halphen de Composition pour sa Sonate pour Piano & Violon, avec les félicitations d’Arthur Honegger; une deuxième version pour Piano et Alto voit le jour ainsi que des Cycles de mélodies et des pièces pour Piano et Violon, en deux cahiers intitulés : Apollon et Daphné.

Sonate pour piano et violon

COVATTI-DUSSAUT Hélène

Instruments : Musique de chambre
Format : A4

19 € - 9.5 €

En savoir plus

Mélodies grecques

COVATTI-DUSSAUT Hélène

Instruments : chant & piano
Format : 24x32

16 € - 8 €

En savoir plus

Compositions

Biographie

Née à Athènes d’une mère artiste peintre et d’un père en poste à l’ambassade de Roumanie en Grèce, Hélène Covatti vient à quinze ans poursuivre ses études musicales en France et entre au Conservatoire National Supérieur de Paris en classes d’Harmonie (Paul Fauchet), de Contrepoint et Fugue (Noël Gallon), de Composition  (Jean Roger-Ducasse). Premiers Prix d’Harmonie (1934), de Contrepoint et de Fugue (1937), Prix Halphen de Composition pour sa Sonate pour Piano & Violon, avec les félicitations d’Arthur Honegger; une deuxième version pour Piano et Alto voit le jour ainsi que des Cycles de mélodies et des pièces pour Piano et Violon, en deux cahiers intitulés : Apollon et Daphné.

La guerre venue, elle enseigne au sein du Conservatoire National Supérieur de Paris, elle y est l’assistante de Georges Hugon, de Marcelle Soulages, puis Professeur intérimaire et chargée de cours de piano destinés aux chanteurs. Par ailleurs, elle prépare et guide des étudiants en harmonie et contrepoint. Ses cycles de mélodies sont créés dès 1938 par la cantatrice Spéranza Calo Séailles, puis à la Radiodiffusion française, par Elen Dosia, de l’Opéra de Paris, tandis que la violoniste Lucia Artopoulos crée sa Sonate Salle Gaveau. «Je désirerais connaître la création complète d’Hélène Covatti. Il règne dans sa musique une rare vitalité.» (Les nouvelles Littéraires, 1946).

Elle est l’épouse du compositeur Robert Dussaut,1er Grand Prix de Rome, et mère de la pianiste Thérèse Dussaut; certains de ses élèves sont devenus célèbres comme le violoniste roumain Stephane Gheorghiu, le chef d’orchestre grec Dimitri Chorafas, le pianiste Valentin Gheorghiu, le compositeur Iannis Xenakis, encore architecte à l’époque, qu’elle a orienté vers la classe d’Olivier Messiaen.
Le CD «Dussaut, Musique de Chambre» (label Azur Classical) présente des œuvres d’Hélène Covatti-Dussaut et Robert Dussaut.  Voir http://www.dussaut-covatti.fr et ses mises à jour.

catalogue 2016 (pdf téléchargeable) : Catalogue Covatti-Dussaut 2016

Actualités

0c9f3201807cb247614ec4b182c649aa04e2f36333db857481693e7d1de3d1753b075756

CONCERT le 6 Avril 2016 – FESTIVAL EUROPART – APOLLON d’Hélène COVATTI-DUSSAUT

Le 6 avril 2016, les 4 pièces Apollon sont jouées à Bruxelles au Festival EuropArt par Cédric Allard, violoniste belge et Nawal Oued Kaddour, pianiste française. Le festival EuropArt se caractérise […]

586-big

représentation de la Sonate pour violon et piano d’Hélène Covatti-Dussaut à Ivry sur Seine (94)

Récital de piano de Jacqueline Méfano Concert en collaboration avec l’association Femmes et musique Récital de piano de Jacqueline Méfano, pianiste dans les années 90, du célèbre Ensemble de musique […]