Photo by John Zougas.

GARZIA Benjamin

Né en 1983

catalogue 2016 (pdf téléchargeable) : Catalogue Garzia 2016

« Lyrique, puissante et colorée ». C’est par ces mots que le chef d’orchestre Alain Altinoglu décrit la musique de Benjamin Garzia. Cette musique, qui puise sa substance dans la passion de son auteur pour la philosophie et la littérature, est, au-delà de sa simple matière sonore, une réflexion sur l’ Existence, Son sens et les sens qui peuvent lui être donné par chacun.

Self Generatur

GARZIA Benjamin

Instruments : pour trombone solo & quintette de cuivre
Format : 24x32

38 € - 19 €

En savoir plus

Tesseract

GARZIA Benjamin

Type : Partitions
Instruments : Alto, Flûte, Piano, violon
Format : 24x32

36 € - 18 €

En savoir plus

Compositions

Biographie

« Lyrique, puissante et colorée ». C’est par ces mots que le chef d’orchestre Alainb Altinoglu décrit la musique de Benjamin Garzia. Cette musique, qui tire sa substance dans la passion de son auteur pour la philosophie et la littérature, est au-delà de sa simple matière sonore, une réflexion sur l’existence, son sens, et les sens qui peuvent lui être donné par chacun. C’est lors de son cursus de cor au CNSMD de Paris, où il aura l’occasion de jouer avec les plus grands orchestres
français (Orchestre National de l’Opéra de Paris, Orchestre philharmonique de Radio- France, Orchestre National du Capitole de Toulouse), que Benjamin Garzia se lance parallèlement dans la composition, la transcription et la direction d’orchestre. Via le Laetonium Horn Quartet, (dont il est un des membres fondateurs), ses arrangements font rapidement l’unanimité et sont enregistrés à la Philharmonie de Berlin par des membres du Berliner Philarmoniker.

Ses compositions, résonnent elles aussi dans de hauts lieux culturels, interprétées par de prestigieux ensembles. Ainsi seront créées en 2011, eGo dilEmma, (pour trombone solo et orchestre à cordes),à la cathédrale de Bâles (CH) par le Sinfonieorchester Basel sous la direction de Denis Russel Davies. Exostens, pour cor, soprano et orchestre, au CNSMD de Paris par l’orchestre du conservatoire. En 2012, naîtront Lycan, Nocturne pour orchestre, à la Cité de la Musique de Strasbourg, par des musiciens de la SWR Baden-Baden und Freiburg et de l’orchestre Philharmonique de Strasbourg, sous la baguette de Vahan Mardirossian. Depuis, ont vu le jour Om Egapée, pour quatuor à cordes, Transfigura, pour orchestre Symphonique, in O carna, pour ensemble de cuivres, Acrium Ibera, pour trompette solo et ensemble orchestral, Obvigammat pour 4 cors et orchestre à vents

En 2011, Benjamin Garzia est nommé en tant que chef d’orchestre, à la tête d’une des formations de
la Musique de l’air de Paris avec laquelle il étendra son répertoire notamment à l’aide de transcriptions innovatrices allant de L’oiseau de feu de Stravinsky, à des oeuvres de Gabrieli ou Mozart. Il élargira le répertoire pour ce type de formations via des commandes aux compositeurs actuels, tels Philippe Schoeller ou Christian Dachez…
En 2013, il est nommé directeur artistique de l’Orchestre Symphonique de Saint- Louis, avec lequel
il créera quelques une de ses pièces. Il collaborera depuis, en tant que chef ou chef assistant avec
plusieurs grandes phalanges européennes, comme la SWR Baden- Baden und Freiburg, ou le Sinfonieorchester Basel.

catalogue 2016 (pdf téléchargeable) : Catalogue Garzia 2016

Actualités

couv-linstrument-dont-jouait-lunivers

Sortie du livre « L’instrument dont jouait l’univers » de Benjamin Garzia

Disponible sur notre site internet : http://www.artchipel.net/fr/produit/instrument-univers/ Présentation du livre le vendredi 4 novembre au Caveau du Café Littéraire à Saint-Louis (68) par Benjamin Garzia : http://www.jds.fr/…/gustav-mahler-l-instrument-dont-jouait-… lien de l’événement […]

CRÉATION MONDIALE : TESSERACT – BENJAMIN GARZIA

Jeudi 23 juillet 2015 Eglise de Bangor – 20H30 Entrée libre Création mondiale de Tesseract pour flûte, alto, violoncelle et piano de Benjamin Garzia par l’Orchestre et ensemble de musique de chambre de l’Académie. […]