Schoeller

SCHŒLLER Philippe

Né en 1957

Catalogue Schoeller 2016

Il est l’auteur de plus de 84 œuvres qui sont jouées en Europe, en Russie, à New York, à San Francisco, au Japon. Dès son plus jeune âge il suit une solide formation musicale traditionnelle : piano avec Jean-Claude Henriot, chant choral dans le Chœur Bach de Justus von Websky, harmonie & contrepoint avec Béatrice Berstel, initiation à la direction d’orchestre à l’École Normale de Musique (Paris) avec Gérard Dervaux, analyse avec Robert Piencikowski.

Steel II

SCHŒLLER Philippe

Instruments : Alto, clarinette basse, Violoncelle
Format : A3

Steel I

SCHŒLLER Philippe

Instruments : clarinette basse
Format : 24x32

28 € - 14 €

En savoir plus

Compositions

Biographie

Philippe Schœller est né le 13 avril 1957 en France. Son style pourrait être associé à des vocables tels que couleur, transparence, énergie fine, subtilité, tout autant que énergie foisonnante, souplesse, mouvement et forme organique. De l’œuvre solo extrêmement dépouillée, telle l’épure Hypnos Linéa qu’il composa pour la flûte baroque de Pierre Hamon, jusqu’au très large orchestre foisonnant tel celui de ses Totems, son écriture témoigne d’un très haut soucis du détail, de la vie du geste instrumental, tout autant qu’une certaine quête de vertige propre à la passion dont témoigne Philippe Schœller pour ce qu’il nomme « les perceptions texturales » : vagues, flux des vents dans les roseaux, dans les futaies, vols d’étourneaux, nuages ou galaxies d’évènements que nous offre le spectacle permanent de la Nature vivante. Cette passion de la perception mise en perspective s’appuie sur cette quête de perfection, voire de dépouillement extrême où l’ouïe s’ouvre, s’éveille et s’illumine, en alerte infiniment.

Il est l’auteur de plus de 84 œuvres qui sont jouées en Europe, en Russie, à New York, à San Francisco, au Japon. Dès son plus jeune âge il suit une solide formation musicale traditionnelle : piano avec Jean-Claude Henriot, chant choral dans le Chœur Bach de Justus von Websky, harmonie & contrepoint avec Béatrice Berstel, initiation à la direction d’orchestre à l’École Normale de Musique (Paris) avec Gérard Dervaux, analyse avec Robert Piencikowski.

De 1982 à 1986, il suit les cours de Pierre Boulez au Collège de France, à Paris, ainsi que les masters-classes de Franco Donatoni au Conservatoire de Paris, mais aussi les cours libres de Iannis Xenakis à l’École des Hautes Études, toujours à Paris. Cependant ses rencontres les plus marquantes sont, d’une part un dialogue avec Helmut Lachenmann, lors d’une conférence en 1985 à Paris, sa première rencontre avec Henri Dutilleux, à Tours en 1990, et une rencontre avec Elliot Carter en 1983. Philippe Schœller a également enrichi sa formation de musicien par des études de Musicologie. Durant les années 80-90 il est lauréat des concours internationaux de composition Antidogma (Turin 1984) et Henri Dutilleux (Tours 1990). Philippe Schœller fut le premier compositeur lauréat de la prestigieuse Fondation Natixis/Banque Populaire/Crédit National (1993-1997). Il fut élu « Compositeur en résidence » durant l’année 2001 auprès de l’Orchestre Philharmonique de la BeethovenHalle, en Allemagne, à Bonn. ll a reçu, en 2001, pour son œuvre Totems, le grand Prix Paul Gilson, décerné par les radios canadiennes, suisses, françaises et belges, à l’unanimité. En janvier 2003, il est selectionné, parmi plus de 900 partitions, pour participer, avec neuf autres compositeurs, à la demi-finale du Masterprize, à Londres, pour son œuvre Totems. Il donne de nombreuses conférences (Lausanne : École Polytechnique Fédérale, École des Beaux-Arts d’Angers, École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles, École Centrale de Massy Palaiseau) et a également enseigné l’analyse et la composition au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, ainsi que dirigé des master-classes à l’Ircam (2005), au Conservatoire National de Copenhague (2004) et à la Hochschule de Hannovre (2004). Il a également suivi le stage d’informatique musicale à l’IRCAM (Institut de Recherche et de Coordination Acoustique Musique, à Paris) avant d’y réaliser d’importants travaux sur la « synthèse sonore », puis d’y organiser diverses master-classes pour les jeunes compositeurs en résidence/cursus. L’objectif de ses travaux fut d’élaborer, avec les outils dont dispose cet Institut, une nouvelle lutherie, numérique, en accord avec son temps, mais aussi – et surtout – en harmonie et continuité avec la lutherie traditionnelle, part artisanale de l’orchestre ; ainsi cette « lutherie numérique » tente de rejoindre la même perfection et exigence à laquelle répond l’instrumentarium de notre tradition orchestrale séculaire.

catalogue 2016 (pdf téléchargeable) : Catalogue Schoeller 2016

Actualités

Philippe SCHOELLER - photo

Création Mondiale de Âme de Philippe Schœller

Vendredi 10 mars 2017 20h00  Maison de la radio – Auditorium Philippe Schœller a soixante ans, certes, et se revendique de la tradition de la musique écrite. Compositeur inventif, il fait partie de ceux dont […]

Création Mondiale de Âme de Philippe Schœller

Création Mondiale de Âme, Deuxième Symphonie pour grand orchestre de Philippe Schœller. Concert les 60 ans de Philippe Schœller. Auditorium de Radio France, vendredi 10 mars 20h Orchestre Philharmonique de Radio-France, dir. […]

artoff2199

CINE-CONCERT – J’ACCUSE de PHILIPPE SCHŒLLER

Projection du film programmée dans le cadre du Festival MANCA 2016 sous forme de Ciné-Concert avec l’Orchestre Philharmonique de Nice, dir. Christian Schumann, Vendredi 18 Novembre 2016 à l’opéra de […]

iwjebvjcnv50183

CREATION de S.T.E.E.L I de Philippe Schœller

CREATION de S.T.E.E.L I de Philippe Schœller par l’ensemble Accroche Note à la Biennale de Venise le MERCREDI 12 OCTOBRE 16 h30 Sala d’Armi (Arsenale) http://www.labiennale.org/en/music/index.html

Schoeller

Création mondiale : Ardor – Philippe Schœller

Création mondiale de Ardor de Philippe Schœller Dimanche 3 Mai 2015, Église Saint-Laurent / Festival Les Musiques GMEM-CNCM-Marseille Ensemble Musicatreize, direction : Roland Hayrabedian