Clair – obscur

CHAYNES Charles
, ,
ISMN 979-0-56025-328-2

En location : Nous contacter

Description du produit

Konzertstück pour violoncelle et orchestre à cordes
Clair-obscur, pourquoi ce titre et pourquoi Konzertstück pour une oeuvre concertante qui a les
caractéristiques d’un concerto pour soliste à cordes ?
Je dois avouer tout d’abord une référence picturale et mon goût pour les peintres du XVIIème
siècle qui ont enrichi l’école du « clair-obscur ». Je pense en particulier à Caravage, La Tour et tout
spécialement à Zurbarán qui m’a tant impressionné en Espagne au Monastère de Guadalupe.
C’est en souvenir de tout ceci que j’ai imaginé mon Konzertstück. Les oppositions de couleurs
vives et parfois violentes se traduisent en musique par des contrastes d’intensité de mouvement,
de caractères quelquefois rêveurs, souvent véhéments, voire violents, qui créent la forme de
cette pièce en un seul mouvement, d’où le sous-titre de Konzertstück.
L’instrument soliste est roi et porte tout le poids des diversités musico-picturales voulues. Brillant,
virtuose, en osmose avec l’orchestre à cordes avec lequel il doit faire corps tout au long de
cette oeuvre. Le violoncelle est avant tout le ton et le moteur d’une musique qui reste toujours
expressive.
Le Konzertstück a été écrit alors que j’avais entendu Damien Ventura et que j’appréciais sa
technique, sa présence de soliste, sa sonorité et sa musicalité.
C’est donc tout à fait à lui que je pense pour la création de cette oeuvre et que j’espère le plus
grand succés pour cette création avec orchestre à cordes.
Charles Chaynes