Alba (conducteur)

20,00 
40,00 

Effacer la sélection
MENUT Benoît
, , , ,
ISMN 979-0-56025-433-3

commande de l’Orchestre Symphonique de Bretagne. Création mondiale le 12 mai 2019.

Description du produit

durée : 11′

Alba est le nom gaélique actuel de l’écosse. C’est au retour d’un voyage en 2016, vers l’extrême nord de ce pays,jusqu’aux iles Shetland, qu’est né la désir d’écrire un jour une oeuvre de musique de chambre liée intimement à ce lieu.
Dès lors, lorsque l’Orchestre Symphonique de Bretagne m’a proposé d’écrire un quintette pour flûte, trio à cordes et harpe, j’ai tout de suite pensé à cette Alba. Et j’ai voulu la rendre vivante, comme une déesse, une entité. Ainsi, au cours de cette pièce en un seul tenant, on trouve six épisodes :
1. Loch, le lieu, le cadre de l’émergence
2. Apparition, celle d’Alba, dans un cadre vaporeux et mystique
3. Prière, celle de l’homme face à l’entité, espoir et doute
4. Alba danse, en forme de petite fugue, elle charme, tourne autour, se meut
5. Alba séduit, car comme l’Erda de Wagner, elle surgit de la terre et parle aux hommes
6. Alba s’endort sur la terre des hommes, reposée, ayant délivré son message, avant de repartir dans les entrailles de la terre celte.
Alba est donc l’histoire d’une rencontre, celle d’un breton avec ses frères du nord-continent celte, et celle d’un compositeur avec ce médium bien particulier, initié et développé il y a une petite centaine d’années par Pierre Jamet et son ensemble et qui a donné lieu aux pièces magnifiques de Roussel, Pierné ou encore Ropartz. Dans la continuité de mon Monologue d’Anna pour soprano, clarinette et piano, Alba vient éclairer à sa manière ce rêve que j’ai fait mien : si la terre nous parlait, ce serait par une déesse, si l’homme peut être touché et encore agir, ce serait en réponse à elle, à la fois mère, femme et fille.
Benoît Menut

durée :11′

Information additionnelle

Poids 0.25 kg
Dimensions 32 x 24 x 0.7 cm
Support

PDF, Papier