Amorces – Éclipse

DUMONT Aurélien
Musique Symphonique
ISMN 979-0-56025-580-4
13'
partition
Artchipel

17

Nov

2021

17

Nov

2021

Fondation Simone et Cino Del Duca
Laurent Petitgirard

En location : Nous contacter

La crise sanitaire que nous vivons depuis maintenant un an et demi a des conséquences non négligeables sur mon travail de composition. Passé la sidération du premier confinement, dans l’impossibilité d’écrire une note de musique à l’exception d’une miniature cauchemardesque Frousse (2020), je réalise à présent que les oeuvres composées depuis ont toutes eu recours à un substrat extérieur – la peinture de Vincent Dulom pour mon deuxième quatuor à cordes Brèches (2020), la lettre d’Annie Ernaux pour la musique-fiction l’Autre fille (2020) ou encore la correspondance entre Albert Camus et Maria Casarès pour Fragments d’autre (2021). Aussi, je souhaitais me confronter, pour célébrer et honorer le Prix de commande de la Fondation Del Duca, à une oeuvre de « musique pure » ou plutôt, à une oeuvre sans références à d’autres disciplines et sans utilisation d’Objets Esthétiquement Modifiés (OEM) issus de musiques du passé ou préexistantes. Revenir, en soi, à un exercice compositionnel austère de mise en tension entre forme et matériau. Mais le retour à une situation sanitaire incertaine, au moment de l’écriture,
prolonge mes inquiétudes et tend à réduire à néant toutes formes de développement musical dans mes esquisses, l’idée même de projection étant remise en cause au gré des mutations du virus. C’est cette situation particulière, seule possible en l’état, que je tente de mettre en musique au sein de cette oeuvre. En mettant en regard une succession d’amorces – qui s’incarne par la répétition d’un objet sonore constitué de battements provoqués par l’accordéon microtonal, avec un gel progressif des cordes au sein de l’orchestre – qui suggère un phénomène d’éclipse, j’ouvre un écart entre deux représentations de nos temps troublés. À travers
cette faille se dessinent peut-être les bribes d’un monde meilleur, métaphorisé ici par une écologie du son, minéral et minimal.
Aurélien Dumont

Description

Information additionnelle

Poids 0.600 kg
Dimensions 42 × 29.7 × 1 cm