BORDALEJO Tomás

Arrivé en 2005 à Paris, Tomás Bordalejo intègre le conservatoire de Gennevilliers puis le CRR de Paris et le Pôle supérieur de Création Boulogne-Billancourt. Sa rencontre avec le compositeur Bernard Cavanna au sein de l’Académie de Villecroze fut déterminante pour son parcours. Peter Eötvös, Pascal Dusapin, Yan Maresz, Philippe Hersant, et Philippe Manoury l’ont également encouragé à consolider son propre langage marqué par une esthétique originale.

Compositions

Biographie

Arrivé en 2005 à Paris, Tomás Bordalejo intègre le conservatoire de Gennevilliers puis le CRR de Paris et le Pôle supérieur de Création Boulogne-Billancourt. Sa rencontre avec le compositeur Bernard Cavanna au sein de l’Académie de Villecroze fut déterminante pour son parcours. Peter Eötvös, Pascal Dusapin, Yan Maresz, Philippe Hersant, et Philippe Manoury l’ont également encouragé à consolider son propre langage marqué par une esthétique originale.
Tomás Bordalejo a notamment collaboré avec les Ensembles 2e2m, TM+, Court- Circuit, Aleph, les Voix animées, l’Itinéraire, le THReNSeMBle (budapest) et l’orchestre de chambre de Genève ; ainsi qu’avec des interprètes tels que David Kadouch, Nöemi Schindler, Eric-Maria Couturier, Paul Meyer, Marianne Piketty, Jean Deroyer, Anthony Millet, Pierre Roullier, Nahuel Di Pierro, Alphonse Cemin, Vincent Lhermet, Gérard Caussé, Michel Portal…
Tomás Bordalejo a été joué au Théâtre Colon, à la Philharmonie de Paris, à l’Université de la Sorbonne, à l’Opéra de Lille, au Théâtre de Gennevilliers, à la Scène Nationale de Chalon sur Saône, à la Cartoucherie, à L’Athénée Louis Jouvet, au Théâtre du Châtelet, à la Maison de la musique de Nanterre, à l’Opéra de Vichy, à l’Abbaye du Thoronet, au Musée d’Art moderne de Toulon, à l’Abbaye de Fontevraud, au Toboggan (Lyon), au Théâtre 71 de Malakoff, à l’Arsenal de Metz, au Victoria Hall de Genève…
Suite à sa résidence recherche-création, l’IRCAM et le Collegium Musicae lui commande une pièce qui sera interprétée en 2016 à la Philharmonie de Paris dans le cadre du festival Manifeste-2016. Cette même année il confie à Alphonse Cemin la direction de son premier Opéra Bureau 470.
En septembre 2017, dans le cadre d’un projet sous la direction de Peter Eötvös et Pascal Dusapin soutenu par Art Mentor Foundation Lucerne et Ernst Von Siemens musikstiftung, Tomás Bordalejo crée 2 scènes opératiques au sein du Budapest Musical Center. En 2018, il crée Fenêtrages 2 pour Percussion et piano et Fétiches pour violon solo à l’attention de la violoniste Noëmi Schindler pour l’émission de Radio France « Création Mondiale ».
En 2019 deux pièces ont été créées : Almafuerte à la demande de la Maîtrise du CRR de Paris et l’ensemble L’itinéraire, et Baguala pour le pianiste David Kadouch. En Août une nouvelle production de l’opéra Bureau 470 a été donnée dans le prestigieux Teatro Colon de Buenos Aires.
2020 sera marqué par la création du concerto pour percussion et ensemble Les Heures, par l’Ensemble 2e2m dirigé par Guillaume Bourgogne (commande de 2e2m et la Fondation Salabert), et la création de Yeites, commandée et créé par le Trio KDM. Plusieurs pièces du catalogue de Tomás Bordalejo seront reprises en 2020, notamment Zapping 2 (Ensemble écoute), Fétiches (ISCM days Nouvelle Zélande), Hauteurs (Festival de Cluny), Parkour (Orquesta Sinfonica Nacional Argentina, CCK), Bureau 470 (Teatro Colon, Argentine, reprise de la production 2019)
Tomás Bordalejo est lauréat de la Fondation Banque Populaire et a emporté le prix 2019 de la Tribune de Compositeurs de l’Argentine (TRINAC)
www.tomasbordalejo.com

Actualités

Aucune actualité disponible

Événements

Tomás BORDALEJO

Arrivé en 2005 à Paris, Tomás Bordalejo intègre le conservatoire de Gennevilliers puis le CRR de Paris et le Pôle supérieur de Création Boulogne-Billancourt. Sa rencontre avec le compositeur Bernard […]