Une Nuit qu’on entendait la Mer sans la voir

FINZI Graciane
Musique Vocale
ISMN 979-0-56025-685-6
4'
partition
Artchipel

09

Nov

2022

08

Sep

2022

commande de Mâcon Symphonies

7,20 
12,00 

Effacer

Une nuit qu’on entendait la Mer sans la voir est tiré du recueil Les voix intérieures de Victor Hugo, paru en 1837.
Le poète raconte un paysage marin un soir de tempête ; Il semblerait que ce soit la tempête à laquelle il assista en juin 1836.
Le vent de la mer souffle dans sa trompe.
Ces vers sont repris tel un refrain tout le long du poème comme si le poète voulait personnifier le vent.
J’ai été bouleversée par ce champ de bataille de la mer, l’immensité marine, les éléments déchaînés qui sont autant d’images qui me fascinent.
J’ai traité dans ma musique la profondeur du ressenti quant on est spectateur de tels évènements.
Graciane Finzi

Description

Information additionnelle

Poids 0.15 kg
Dimensions 32 × 24 × 0.1 cm
Support

PDF, Papier